Machines de calcul au LAMA

De Wiki du LAMA (UMR 5127)
Aller à : navigation, rechercher

Cette page est en cours de mise à jour.

Machines utilisables pour du calcul scientique sous réserve de l'accord de l'utilisateur principal. Aucune garantie en ce qui concerne le temps de calcul n'est accordée (un reboot sauvage peut être effectué par l'utilisateur principal sans préavis).

Liste des machines utilisables pour du calcul

Si vous souhaitez partager votre machine, ajoutez-là dans la liste !

Processeur RAM Carte graphique IP Localisation
2x Xeon X5670 (24 cœurs à 3.33 GHz) 32 Go 2 x Radeon HD 5770 193.48.120.154 (lama-a154.univ-savoie.fr) Salle visio

Connexion à une machine de calcul

Vous pouvez vous y connecter par SSH avec votre nom d'utilisateur AFS et en utilisant le nom DNS de la machine ou son adresse IP (par exemple lama-a154.univ-savoie.fr ou 193.48.120.154) :

$ ssh votre_login@nom_DNS_ou_adresse_IP

Selon l'adresse IP de la machine et si vous êtes en dehors de l'université, vous devrez peut-être utiliser le VPN.

Si vous avez un ticket Kerberos sur votre machine (par exemple sur les postes Linux installés avec openAFS) et que votre client SSH est correctement configuré, vous n'aurez pas besoin de taper votre mot de passe et vous aurez directement accès à vos documents.

Dans le cas contraire, et une fois connecté en utilisant votre mot de passe, vous devrez utiliser la commande "kinit" pour avoir accès à vos documents.

Qui utilise déjà la machine ?

Pour savoir qui est connecté sur la machine, vous pouvez utiliser la commande "$ who".

Pour connaître la charge actuelle, les processus lancés et leur propriétaire, vous pouvez utiliser la commande "$ htop".

"Bien" lancer ses calculs

Si vous effectuez beaucoup de traitement sur des fichiers, il est judicieux de placer ceux-ci dans /export/<votre_login> :

  • l'accès sera plus rapide que sur vos fichiers présents dans /home/<votre_login>
  • ça éviter de surcharger le serveur de fichiers du labo. ainsi que le réseau

Penser ensuite à copier les résultats dans /home/<votre_login> pour les récupérer sur votre poste.

Si vous effectuez beaucoup de traitements sur des petits fichier (dont la taille totale est inférieure à 4Go), c'est encore mieux de les placer dans /tmp/ : si la machine est correctement configurée, ceux-ci seront en fait stockés en mémoire vive, bien plus rapide que le disque dur. Pour vérifier si /tmp est effectivement stocké en mémoire vive et pas sur le disque, taper la commande :

$ df -h | grep /tmp

Si la ligne retournée commence par "tmpfs" alors /tmp est stocké en mémoire vive. Les 2ème, 3ème, 4ème et 5ème champs indiquent respectivement la taille totale, la taille utilisée, la taille disponible et le pourcentage d'utilisation. Si vos fichiers dépassent la taille disponible, les données seront écrites sur le disque et votre calcul pourra continuer à tourner.

Normalement, si vous lancez un programme en SSH et que la connexion coupe, votre programme s'arrête. Pour éviter ceci, vous pouvez lire les explications disponibles sur cette page : https://lama.univ-savoie.fr/mediawiki/index.php/Lancer_des_programmes_en_arri%C3%A8re_plan