Un projet académique

Le master Métiers de l’Enseignement Scolaire s’inscrit dans le cadre d’un projet de site de l’académie de Grenoble. Il est cohabilité par les 4 universités de l’académie : université Joseph-Fourier, université Pierre Mendès-France, université Stendahl et université de Savoie. Ce master comporte trois spécialités :

  • spécialité Enseignement Primaire — Lettres, Langues, Langage
  • spécialité Enseignement Primaire — Sciences Humaines et Sociales
  • spécialité Enseignement Primaire — Sciences et Technologies

La spécialité Enseignement Primaire — Sciences et Technologies, dont il est question ici, est présente à l’université Joseph Fourier ainsi qu’à l’université de Savoie. À l’université de Savoie, cette dernière spécialité ne comporte pas de parcours.

Objectifs

Les objectifs généraux poursuivis dans la spécialité comme dans la mention se réfèrent aux principes suivants :

  • proposer une nouvelle offre de master fondée sur des connaissances universitaires, en lien avec la recherche, dans les domaines des disciplines enseignées à l’école et des processus sociaux et psychologiques qui déterminent les apprentissages scolaires fondamentaux ;
  • préparer les étudiants aux concours des métiers de l’enseignement, en particulier le professorat des écoles, tout en prenant en compte la diversité de leurs parcours disciplinaires et l’ouverture à d’autres spécialités ;
  • placer les étudiants dans une dynamique de formation professionnelle en phase avec les attendus du cahier des charges national de la formation des maitres et du référentiel métier des professeurs des écoles.
Les principales compétences visées sont les suivantes :
  • la capacité à prendre en compte les enjeux de l’enseignement élémentaire, de l’éducation et des systèmes de formation ;
  • la capacité à mobiliser les savoirs disciplinaires fondamentaux dans une situation d’enseignement et d’apprentissage ;
  • la capacité à mettre en œuvre, à organiser, à évaluer et à planifier des enseignements ;
  • la capacité à travailler en équipe ;
  • la capacité à analyser et à prendre en compte les processus d’apprentissage et la diversité des élèves ;
  • la connaissance des systèmes éducatifs et des instances de formation, de diffusion des savoirs et de communication ;
  • la capacité d’utiliser les moyens informatiques d’information et de communication et de se former pour s’adapter à leur évolution ;
  • la maitrise d’une langue étrangère.

Au niveau de la spécialité « Sciences et technologies », les enseignements disciplinaires (UE « Disciplines et recherche ») mettront l’accent sur les aspects les plus fondamentaux des disciplines scientifiques mais laisseront également une place importante à la mise en œuvre pratique : TP, simulations numériques, résolutions de problèmes concrets.