Le LAMA entretient quatre séminaires réguliers, qui se tiennent normalement dans la salle TLR, premier étage du bâtiment Le Chablais, sur le site du Bourget du Lac. D’une part, trois séminaires hebdomadaires existent :

D’autre part, le séminaire du laboratoire a lieu environ tous les trois mois. Il reçoit une personnalité extérieure de renom, sur des sujets pouvant intéresser des membres de plusieurs équipes, ou bien un nouveau membre du laboratoire.

Le séminaire des doctorants a lieu tous les deux mois environ et accueille un jeune chercheur (doctorant, post-doc ou ATER), du Lama ou de la région, pour une présentation d'une heure accessible à tous.

Enfin, le programme des séminaires des laboratoires de la fédération de recherche en Mathématiques (FRMRAA) peuvent être consultés sur les liens suivants :

Prochains séminaires du LAMA :

LAMAJeudi 31 mars 2016 à 14h Yann Brenier (Centre de mathématiques Laurent Schwartz, Ecole Polytechnique),
À venir

Résumé : (Masquer les résumés)
À venir

EDPs²Vendredi 04 mars 2016 à 14h Endre Suli (University of Oxford),
A préciser

GéométrieMercredi 17 février 2016 à 17h15 Vincent Grandjean (Fortaleza),
Equivalence blow-analytique et equivalence de contact bi-Lipschitz

Résumé : (Masquer les résumés)
Deux germs de fonctions analytiques reelles blow-analytiquement equivalentes sont sous-analytiquement bi-Lipschitz equivalentes de contact.

LIMDJeudi 18 février 2016 à 10h Durier Adrien (ENS Lyon),
Equations et contextes avec unicité des solutions dans les calculs de processus

Résumé : (Masquer les résumés)
Dans les calculs de processus (ccs, pi-calcul), les bisimulations modulos (up-to) sont des techniques de preuves utilisées pour montrer des équivalences entre processus [1]. Une méthode alternative, mais très similaire, consiste à montrer que deux processus sont solutions d'une même équation [2]. On présentera une telle technique reposant sur la non-divergence d'une solution minimale de l'équation, basée sur [3], qui illustre la correspondance entre bisimulations modulos et unicité des solutions, ainsi que les propriétés attendues d'un contexte dans un cadre abstrait (LTS). [1] Sangiorgi, Davide, and David Walker. The pi-calculus: a Theory of Mobile Processes. Cambridge university press, 2003. [2] Sangiorgi, Davide. ``Equations, contractions, and unique solutions.'' POPL 2015. [3] Roscoe, A. W. ``Topology, computer science, and the mathematics of convergence.'' Topology and category theory in computer science. Oxford University Press, Inc., 1991.

LaboJeudi 31 mars 2016 à 14h Yann Brenier (Centre de mathématiques Laurent Schwartz, Ecole Polytechnique),
À venir

Résumé : (Masquer les résumés)
À venir