Four regular seminars take place at LAMA, in the seminar room, second floor of the building Le Chablais, on the Bourget-du-lac (Savoy) site. On one hand, there are three weekly seminars:

On the other hand, the department’s seminar takes place about every three months. It welcomes a well-known external personality, talking on a subject interesting members of several teams, or a new member of the laboratory.

Lastly, the seminar of phd students takes place every two month or so. It welcomes a young researcher (either graduate student, phd student, post-doc, ATER, ...), from the Lama or from any lab of the region, for a general presentation (which must be understandable by everyone).

The CMI seminar takes place every month. It welcomes a researcher presenting its work to student following the Master Ingenior Cursus (CMI).

Next seminars:

EDPs²Friday 26th October 2018 at 14h Arnaud Duran (Université Claude Bernard Lyon 1),
A new model of shoaling and breaking waves - Numerical aspects and two-dimensional applications

Abstract: (Hide abstracts)
La propagation des vagues dans les zones côtières implique des mécanismes complexes, représentant des enjeux de modélisation et numériques considérables. Si la plupart des processus non-linéaires sont généralement capturés par des modèles de type Boussinesq, ces équations conservent l’énergie et sont donc intrinsèquement inaptes à décrire les mécanismes dissipatifs, tels que ceux associés au déferlement des vagues par exemple. Pour gérer ce phénomène, nous introduisons un nouveau modèle dispersif fortement non-linéaire capable de prendre en compte les effets turbulents sous-jacents. L’approche est caractérisée par la présence d’une nouvelle variable basée sur la variation verticale de la vitesse, appelée enstrophie, modélisant l’énergie turbulente. Le modèle proposé partage une structure similaire aux équa- tions de Green-Naghdi et peut donc être intégré sur la base de tout modèle numérique existant pour ces équations. Dans le prolongement de travaux récents, nous considérons un discrétisation type Galerkin discontinue du système, basée sur un découplage entre les parties hyperboliques et non- hydrostatiques. Des validations numériques 1d et 2d impliquant la propa- gation de vagues déferlantes sur topographies non triviales sont proposées. En particulier, les comparaisons avec les données expérimentales confirment l’efficacité de la stratégie, mettant en évidence l’enstrophie comme un outil robuste et fiable pour la détection et la description des vagues déferlantes, même dans un cadre bidimensionnel.

GéométrieThursday 8th November 2018 at 14h Andrea Pulita (Institut Fourier, Grenoble),
Equations différentielles sur les courbes p-adiques

Abstract: (Hide abstracts)
Je parlerai des avancées récentes obtenues an collaboration avec Jérôme Poineau concernant la finitude dimensionnelle de la cohomologie de de Rham d'une équation différentielle sur une courbe p-adique. Cela est un problème profond et à la base de la théorie qui est resté ouvert pendant 50 ans.

LIMDThursday 8th November 2018 at 10h Adrien Guatto (IRIF, Paris),
TBA

Abstract: (Hide abstracts)
TBA

CMIThursday 25th October 2018 at 13h Didier Bresch (LAMA),
Phénomènes de congestion sous la loupe mathématique

Abstract: (Hide abstracts)
Milieux granulaires immergés, Foule, trafic routier, réseaux d'information, tissus et vaisseaux sanguins, structures côtières sont quelques endroits parmi tant d'autres où l'on peut rencontrer de la congestion. Nous nous arrêterons sur certains de ces exemples en décrivant des phénomènes que l'on a tous plus ou moins observés. Nous montrerons comment une réflexion et des outils mathématiques peuvent amener à proposer des solutions parfois contre-intuitives ou à reproduire des phénomènes pour mieux les étudier. Nous discuterons également quelques enjeux actuels environnementaux et sociétaux avec phénomènes de congestion où les mathématiques ont leur rôle à jouer.