Les séminaires ont lieu en salle TLR, premier étage du bâtiment Le Chablais, sur le site du Bourget du Lac.

Prochain séminaire :

Vendredi 24 avril 2015 à 14h Nicolas Vauchelet (Université Pierre et Marie Curie, Paris VI),
Mathematical study of a cell model for tumor growth : travelling front and incompressible limit

Résumé : (Masquer les résumés)
We consider mathematical models at macroscopic scale to describe tumor growth. In this view, tumor cells are considered as an elastic material subjected to mechanical pressure. Two main classes of model can be encountered: those describing the dynamics of tumor cells density and those describing the dynamic of the tumor thanks to the motion of its domain. These latter models are free boundary problem. We will show that such free boundary problem of Hele-Shaw type can be derived thanks to an incompressible limit from models describing the dynamics of cells density. Moreover, for this model we study the existence of travelling waves, allowing to describe the spread of the tumor.

Le séminaire de l’équipe EDPs2 est sous la responsabilité de Marguerite Gisclon.
Options : Voir par date croissante . Masquer les résumés.
Autres années : 1999, 2000, 2001, 2002, 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, toutes ensemble.

Année 2015

Vendredi 25 septembre 2015 à 14h Dorin Bucur (LAMA, Université de Savoie),
Colloque transfrontalier-federation en calcul de variations

Jeudi 24 septembre 2015 à 14h Dorin Bucur (LAMA, Université de Savoie),
Colloque transfrontalier-fédération en calcul de variations

Vendredi 11 septembre 2015 à 14h Michiel Van den Berg (Bristol),
A préciser

Vendredi 26 juin 2015 à 14h Jean-Paul Chehab (Laboratoire Amienois de Mathématiques Fondamentales et Appliquées, UMR 7352, Universite de Picardie Jules Verne),
Equations dispersives très faiblement amorties

Vendredi 19 juin 2015 à 14h Alexis Vasseur (Http://www.ma.utexas.edu/users/vasseur/),
A préciser

Vendredi 12 juin 2015 à 14h Sarka Necasova (Institut de mathématiques de l'académie de sciences de république tchèque),
A préciser

Vendredi 05 juin 2015 à 14h Stéphane Labbé (LJK),
A préciser

Vendredi 22 mai 2015 à 14h Vuk Milisic (Université de Paris),
Mathematical modelling of cell adhesion forces : from delay to friction, an instantaneous limit.

Résumé : (Masquer les résumés)
In this talk we present the starting mechanical model of the lamellipodial actin-cytoskeleton meshwork. The model is derived starting from the microscopic description of mechanical properties of laments and cross-links and also of the life-cycle of cross-linker molecules]. We introduce a simplified system of equations that accounts for adhesions created by a single point on which we apply a force. We present the adimensionalisation that led to a singular limit that motivated our mathematical study. Then we explain the mathe- matical setting and results already published. In the last part we present the latest developments : we give results for the fully coupled system with unbounded non-linear o-rate. This leads to two possible regimes : under certain hypotheses on the data there is global existence, out of this range we are able to prove blow-up in nite time.

Vendredi 24 avril 2015 à 14h Nicolas Vauchelet (Université Pierre et Marie Curie, Paris VI),
Mathematical study of a cell model for tumor growth : travelling front and incompressible limit

Résumé : (Masquer les résumés)
We consider mathematical models at macroscopic scale to describe tumor growth. In this view, tumor cells are considered as an elastic material subjected to mechanical pressure. Two main classes of model can be encountered: those describing the dynamics of tumor cells density and those describing the dynamic of the tumor thanks to the motion of its domain. These latter models are free boundary problem. We will show that such free boundary problem of Hele-Shaw type can be derived thanks to an incompressible limit from models describing the dynamics of cells density. Moreover, for this model we study the existence of travelling waves, allowing to describe the spread of the tumor.

Vendredi 17 avril 2015 à 14h Olivier Lafitte (Université Paris 13),
Instabilités linéarisées haute fréquence dans le modèle quasi isobare d'ablation

Vendredi 10 avril 2015 à 15h15 Boris Haspot (Ceremade, Université Paris Dauphine),
Régime hautement compressible pour les équations de Navier-Stokes et lien avec les équations des milieux poreux

Résumé : (Masquer les résumés)
Dans cet exposé, on s'intéressera aux équations de Navier-Stokes compressibles en régime hautement compressible (le Nombre de Mach tendant vers l'infini). On se placera dans le cadre de coefficients de viscosités vérifiant une relation algébrique introduite par D. Bresch et B. Desjardins en dimension supérieure à deux incluant le cas bien connu du système de Shallow Water. On montrera alors que les solutions faibles de Navier-Stokes compressible convergent selon les cas vers les équations des milieux poreux. Une partie de ces travaux a été effectuée en collaboration avec Ewelina Zatorska.

Vendredi 03 avril 2015 à 14h Laurent Navoret (Université de Strasbourg),
Modèle macroscopique pour un système de particules discoïdales en interactions d'alignement

Résumé : (Masquer les résumés)
Dans cet exposé, nous proposons un modèle décrivant les mouvements d'un grand nombre de cellules auto-propulsées. Les interactions entre les cellules, par l'intermédiaire du fluide environnant, sont modélisées par des interactions d'alignement (de type Vicsek). La forme discoïdale des cellules impose également des contraintes sur leurs inclinaisons. En prenant la limite champ moyen puis la limite hydrodynamique, nous obtenons un modèle macroscopique décrivant la dynamique à grande échelle: c'est un système hyperbolique avec terme source. Nous présentons des simulations numériques de ce modèle et nous discutons l'adéquation entre modèles particulaire et macroscopique. Ce travail est issu d'une collaboration avec Pierre Degond.

Vendredi 27 mars 2015 à 15h15 Michel Raibaut (LAMA, Université de Savoie),
Une introduction à l'analyse (microlocale) non archimédienne

Résumé : (Masquer les résumés)
Dans cet exposé, nous commencerons par définir l'espace métrique des nombres p-adiques comme complété du corps des rationnels pour la valeur absolue p-adique. Cette distance vérifie l'inégalité ultramétrique ce qui induit des propriétés topologiques très différentes de la topologie réelle. Néanmoins les boules sont compactes et il existe une mesure de Haar. On peut alors définir une intégrale et développer une analyse harmonique similaire à la théorie classique réelle. Nous donnerons ensuite l'exemple de l'espace métrique des séries formelles à coefficients complexes muni de sa distance t-adique. Dans ce contexte les boules ne sont plus compactes mais il existe néanmoins une théorie de l'intégration et une notion de finitude fournie par des théorèmes de logique. Nous esquisserons cela. Nous rappellerons enfin la notion de front d'onde d'une distribution à la Hormander en analyse réelle et nous conclurons l'exposé en donnant les idées de construction de son analogue dans les cadres ultramétriques précédents. L'esprit de cet exposé sera celui d'un colloquium, où l'on présentera en priorité des idées et des exemples.

Vendredi 20 mars 2015 à 14h Matthieu Hillairet (Université de Montpellier),
Asymptotique pour le probleme de Stokes dans des domaines avec cusp et applications

Résumé : (Masquer les résumés)
Dans cet exposé, je présenterai des résultats obtenus sur l'apparition de contact entre solides rigides dans un fluide visqueux et expliquerai comment la méthode de preuve est reliée au calcul d'asymptotique des solutions du problème de Stokes dans des domaines développant des cusps. Je présenterai ces calculs asymptotiques et discuterai leur adaptation au cas où les solides ne sont plus supposés rigides.

Vendredi 13 mars 2015 à 14h Mathilde Legrand (MAPMO, Université d'Orléans),
Un modèle de Saint Venant étendu avec couche visqueuse

Résumé : (Masquer les résumés)
Le modèle de Saint Venant (Shallow Water) est largement utilisé depuis son introduction en 1871 pour modéliser des écoulements dont la hauteur est faible en vis-à-vis de la longueur. Il est obtenu en intégrant les équations de conservation de la masse et de la quantité de mouvement sur toute la hauteur d'eau. Sa forme traditionnelle repose sur l'approximation de fluide parfait, bien que des termes de friction soient ajoutés afin de prendre en compte la viscosité du fluide. Nous allons adopter la même stratégie d'une moyenne sur la hauteur d'eau mais elle sera couplée avec une fine couche visqueuse. De cette façon, le terme de friction apparaîtra naturellement dans le modèle intégré. Il sera cependant contrebalancé par un terme de pression modifiée. Ce modèle possède de bonnes propriétés pour le frottement, notamment que son maximum soit placé avant le sommet d'une bosse sur fond plat. Ce phénomène naturel était absent du modèle de Saint Venant.

Vendredi 06 mars 2015 à 14h Angel Duran (Department of Applied Mathematics University of Valladolid Spain),
On evolutionary integral models for image restoration

Résumé : (Masquer les résumés)
In this talk we analyze evolutionary integral based methods for image restoration. In these models, the image evolves according to Volterra type equations and the diffusion is controlled by a convolution kernel. The discussion will involve well-posedness, scale-space properties and long-term behaviour in the continuous and discrete cases, and will include some numerical experiments to illustrate the performance of the models in image denoising and contour detection.

Vendredi 06 février 2015 à 14h Clément Mouhot (Univ. Cambridge),
Stabilité exponentielle de solutions à décroissance faible pour Fokker-Planck

Résumé : (Masquer les résumés)
Nous présentons un travail avec Mischler où nous développons et appliquons notre théorie de factorisation d'opérateurs aux équations de Fokker-Planck cinétiques (en espace et vitesse), avec confinement par périodicité ou par un potentiel extérieur. En particulier nous obtenons différents résultats de stabilité nouveaux pour des solutions avec décroissance polynômiale et dans des topologies faibles.

Vendredi 30 janvier 2015 à 14h Benoit Mesognon (Département de Mathématiques et Applications (DMA) de l'Ecole Normale Supérieure),
Existence en temps long pour l'équation des Water-Waves avec grande topographie

Résumé : (Masquer les résumés)
Comment démontrer que l'équation des Water-Waves est bien posée en temps long si on ne fait aucune hypothèse de petitesse sur la topographie ? Après avoir expliqué comment on peut démontrer un tel résultat sur un modèle plus simple (l'équation Shallow Water), on présente l'adaptation de la méthode au cas des Water-Waves.

Vendredi 23 janvier 2015 à 14h Simone RUSCONI (BCAM, Bilbao, Spain),
Modelling of Delayed Processes in Controlled Radical Polymerization

Résumé : (Masquer les résumés)
The normal practice in modelling of Controlled Radical Polymerization (CRP) is to apply Monte Carlo based stochastic simulation algorithms assuming the processes to be Markovian. We argue that such an approach overlooks the delayed nature of some processes involved in CRP and do suggest the methodology that overcomes this deficit. The proposed methodology offers the analytical representations for the probability density functions corresponding to the delayed processes as in the cases when the amount of delay is known exactly as it is unknown. Moreover, to improve the accuracy and efficiency of our modelling approach for computation of branching fraction in CRP, we replace the random walk Monte Carlo with the analytical solution. The comparison of the novel methodology with the traditional simulation methods and the experimental data is provided.

Le séminaire de l’équipe EDPs2 est sous la responsabilité de Marguerite Gisclon.
Options : Voir par date croissante . Masquer les résumés.
Autres années : 1999, 2000, 2001, 2002, 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, toutes ensemble.