Les séminaires sont communs avec l'équipe Plume (ENS Lyon) et ont lieu en salle de séminaire, premier étage du bâtiment Le Chablais, sur le site du Bourget du Lac ou à l'ENS Lyon.

Prochain séminaire :

Jeudi 16 juin 2022 à 10h Diego Thomas (Kyushu University, Fukuoka, Japan),
TBA

Résumé : (Masquer les résumés)
TBA

Le séminaire de l’équipe LIMD est sous la responsabilité de Sebastien Tavenas.
Options : Voir par date croissante . Masquer les résumés.
Autres années : 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020, 2021, toutes ensemble.

Année 2022

Jeudi 16 juin 2022 à 10h Diego Thomas (Kyushu University, Fukuoka, Japan),
TBA

Résumé : (Masquer les résumés)
TBA

Jeudi 03 mars 2022 à 10h, TLR Matteo Acclavio (Université du Luxembourg),
Semantics for Constructive modal logics

Résumé : (Masquer les résumés)
Constructive modal logics are obtained by adding to intuitionistic logic a minimal set of axioms for the box and diamond modalities. During this talk I will present two new semantics for proofs in these logics. The first semantics captures syntactically the proof equivalence enforced by non-duplicating rules permutations, and it is defined by means of the graphical syntax of combinatorial proofs. The second semantics captures a coarse notion of proof equivalence, and it is given by means of winning innocent strategies of a two-player game over graphs encoding formulas. This latter semantics is provided with a notion of compositionality and indeed defines the first concrete model of a denotational semantics for these logics.

Jeudi 06 janvier 2022 à 10h, BBB (visio) Loïc Pujet (Nantes (INRIA, LS2N)),
L'extensionnalité en théorie des type intensionnelle

Résumé : (Masquer les résumés)
La théorie des types de Martin-Löf compte parmi les instances les plus abouties de la correspondance preuves-programmes : les types dépendants et les types inductifs permettent de spécifier des propriétés complexes aux programmes, et la hiérarchie d'univers fournit une puissance logique suffisante pour encoder l'essentiel des constructions mathématiques -- ce qui en fait un outil de choix pour les assistants de preuves! Toutefois, l'égalité inductive fournie par la théorie n'est pas très adaptée au raisonnement mathématique, car elle encode l'égalité des programmes (``intensionnalité'') et non l'égalité des comportements (``extensionnalité''). Cela implique des conséquences désagréables : il est impossible de prouver que les fonctions qui à n associent respectivement n+2 et 2+n sont égales, il est impossible de quotienter un type par une relation, etc. C'est précisément pour remédier à ça qu'a été développée l'idée de théorie des types observationnelle, qui fournirait ces principes d'extensionnalité souhaitables, tout en préservant la correspondance preuves-programmes et les propriétés qui en font un outil si pratique (normalisation, canonicité, décidabilité du typage…). Dans cet exposé, je présenterai TT^obs, une altération conceptuellement simple de la théorie de Martin-Löf qui en fait une théorie observationnelle complète, je montrerai quelques exemples d'utilisation, et j'ébaucherai sa méta-théorie si le temps le permet.

Le séminaire de l’équipe LIMD est sous la responsabilité de Sebastien Tavenas.
Options : Voir par date croissante . Masquer les résumés.
Autres années : 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020, 2021, toutes ensemble.